Accueil du siteManutentionPneumatiquePhase dense
 
Brèves
EDF nous fait confiance
jeudi 31 décembre

La société EDF sur le site du Havre a confié à DENIS SERTAC la conception, la réalisation et le montage d’une installation de stockage et transport pneumatique de 100 tonnes/h sur des cendres volantes.

 
FICHES TECHNIQUES
mardi 8 décembre

Consulter les nouvelles fiches techniques des composants :

Détecteur de niveaux, manche de chargement, vanne cloche spéciale haute pression, vanne guillotine manuelle et pneumatique, composants de nettoyage et pompage, distributeurs alvéolaires.....

 
Phase dense
Transport en phase dense
La phase dense est la phase où les particules s’influencent mutuellement. Dans cette phase, la vitesse du gaz est voisine de la vitesse minimale de transport en écoulement stable (entre 10 et 25 m/s) selon les caractéristiques du produit et la concentration est comprise entre 10 et 50.
Phase dense continue

La technologie du système comprend 2 cuves de transfert en série. La tuyauterie ne se vide pas car il y a toujours une cuve de transfert en vidange. Il n’y a donc plus de temps d’attente entre deux transferts d’où un gain de puissance très important. Cas d’applications : pulvérulents divers, de forts débits (50T/heures et plus) à longue distance (500 mètres et plus) sont possibles avec ces systèmes.

 
Phase dense discontinue

Transport pneumatique à forte concentration (rapport du poids de produit et du poids d’air), à faible vitesse et faible pression moyenne (2 à 3 bars effectifs). Cette vitesse est calculée pour chaque installation en fonction de l’énergie cinétique des grains de matière. La tuyauterie se vide à chaque fin de cycle. Le transport pneumatique se trouve alors en attente pour un nouveau remplissage.

JPG - 118.1 ko
TP complet prêt à être livré au client, branchements assurés par le client.
JPG - 1016.1 ko
TP de ciment 18 T/h prêt à être livré
JPG - 1.8 Mo
Cuve d’expédition pour remplacement existant
JPG - 57.3 ko
Cuve d’expédition réalisée suivant plan client

 
Phase bouchon

Lorsque le transport est effectué en phase dense à haute pression, la concentration est supérieure à 50 et les vitesses moyennes du gaz et des particules sont voisines de 10 m/s ou inférieures.

Le transport à très forte concentration par trains de matières successifs séparés par des veines d’air sous pression. Vitesse lente (quelques mètres /seconde) et pression élevée (6 à 8 bars). La tuyauterie peut rester encharge et sous pression à chaque fin de cycle, mais il existe des cas d’application où la tuyauterie doit se vider. Une simple commutation au niveau des automatismes rend alors l’installation capable de la phase dense. Cas d’application : poudres et granulés fragiles ou très abrasifs. Des essais de matières sont souvent nécessaires à la détermination d’un circuit, sauf pour des produits connus tels que le sable de fonderie.

JPG - 663.3 ko
Andalousite 10T/h